Pas d'engrais chimiques
2645 vues

Les engrais chimiques (ou de synthèse) sont à proscrire car ils détruisent la vie du sol et polluent l'environnement.

Sous forme liquide ou en granulés, les engrais chimiques apportent principalement de l'azote (N), du phosphore (P), du potassium (K).

Le problème est qu'une fois ces engrais apportés au sol, une quantité considérable reste inutilisée par les plantes et se retrouve dans les rivières et les nappes phréatiques (nappes d'eau en sous-sol).

La matière organique est minéralisée plus rapidement, la faune du sol et le processus de création d'humus sont affectés négativement.

Il faut alors pour nourrir les plantes répandre régulièrement de grandes quantités d'engrais, dont la fabrication demande beaucoup d'énergie et dont les excédents viennent polluer les cours d'eau et les nappes phréatiques (réserves d'eau potable souterraines).

La perte de la matière organique causée par les engrais chimiques se traduit par des émissions de CO2, le gaz à effet de serre majoritairement responsable du réchauffement climatique.