L'humus
7037 vues

L’humus est la couche supérieure du sol créée et entretenue par la décomposition de la matière organique, principalement par l'action combinée des animaux, des bactéries et des champignons.

L’humus est une matière souple et aérée, qui absorbe et retient bien l'eau, d'aspect foncé (brunâtre à noir), à l’odeur caractéristique (une odeur de sous-bois pour l'humus forestier).

L'humus se distingue du compost par son origine naturelle, mais partage avec lui beaucoup de propriétés, notamment sa capacité à retenir l'eau et les nutriments des plantes.

Au lieu d'être entrainés en profondeur dans le sol (vers la nappe phréatique) lors des longues périodes de pluie, les nutriments (azote, potassium, phosphore, etc...) restent disponibles pour les plantes et sont restitués progressivement par la minéralisation lente et régulière de l'humus.

L'humus est précieux parce qu'il stocke l'eau comme une éponge et permet de limiter les inondations d'une part, et parce d'autre part il permet de restituer progressivement cette eau aux plantes en période de sécheresse.

L'humus est précieux parce qu'il stocke du carbone et réduit la quantité de CO2 dans l'atmosphère, principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique.

La création d'humus dans le jardin est favorisée en premier lieu par le paillage nutritif du sol, et éventuellement par l'apport de compost.