Les vers de terre
16051 vues

Les vers de terre sont très précieux pour créer un sol fertile.

Laboureurs infatigables, ils travaillent la terre bien mieux que n'importe quelle bêche ou motoculteur.

On distingue trois grandes catégories de vers de terre :

  1. les vers épigés ou "vers du fumier" dont l'espèce la plus connue est Eisenia foetida.
    Ils vivent dans la litière de surface et ne creusent pratiquement jamais le sol. On les reconnaît à leur petite taille et à leurs anneaux alternativement rose clair et rouge vif.
    On les utilise pour faire du lombricompost.
  2. les vers endogés, qui vivent en permanence dans le sol et creusent des galeries horizontales
  3. les vers de terre proprement dits - nos lombrics bien connus - encore appelés vers anéciques.
    C'est en partie dans leur tube digestif que se fabrique le complexe argilo-humique, mélange de l'argile récupérée en profondeur et de l'humus produit dans la partie haute du sol.

Ils restent actifs presque toute l'année.

Les turricules, les rejets des vers de terre que l'on observe à la surface du sol, renferment beaucoup d'éléments fertilisants (azote, phosphore).