Gérer les limaces
5763 vues

Du fait des ravages qu'elle peut occasionner au potager, la limace a toutes les apparences d'un animal nuisible. Mais est-elle vraiment nuisible ?
Avant de chercher à la mettre hors d'état de nuire, essayons de comprendre son rôle dans l'écosystème.
La fonction principale des limaces est de digérer la matière végétale tout juste morte, comme les feuilles de salade abîmées, avant qu'elles ne pourrissent.
C'est une fonction de digestion qui est très utile, car elle permet de réguler les maladies fongiques.
Par ailleurs, les limaces adorent manger des champignons et contribuent à la démultiplication des mycorhizes, ces symbioses très bénéfiques entre le mycélium et les racines des plantes. Les limaces disséminent en effet les spores qui donneront naissance à de nouveaux champignons.

 

Hervé Coves, ingénieur agronome, chargé de mission à la Chambre d’Agriculture de la Corrèze explique tout cela dans la vidéo ci-dessous :

Pour limiter les dégats causés par les limaces, il recommande de :
  1. développer la biodiversité : un écosystème trop simplifié est très vulnérable.
  2. faciliter la fonction digestive de l'écosystème, qui est assurée pour l'essentiel par les champignons. Les champignons se nourrissant de la lignine contenue dans le bois, il faut s'assurer de la présence d'arbres et d'arbustes à proximité des plantes potagères, et de la présence de bois dans le sol.
  3. les limaces aiment les jeunes pousses de crucifères (famille des choux). Au printemps, elles ont très faim et attaquent tout ce qui pousse, on peut leur dédier une zone à l'écart du potager dans laquelle on fait pousser de la moutarde et/ou du colza.
  4. Réfléchir à y faire venir des prédateurs de limaces comme les poules, les hérissons, les canards, les carabes, les staphylins. Installer un tas de bois qui se décompose, à l'ombre et au frais, pour offrir un abri aux carabes et aux staphylins.
    Créer une mare pour héberger des grenouilles.

 

Staphylin

 


Sources : http://permaforet.blogspot.fr/2014/07/limaces-et-autres-gasteropodes-amis-du.html  http://www.lavenir.net/cnt/dmf20121006_00214667?pid=1645459

On peut utiliser des feuilles de fougère aigle (entières) pour entourer les cultures, les limaces ne franchiront pas cette barrière naturelle.
On peut poser des planches à même le sol, les limaces viendront s'y réfugier et il sera possible de les récupérer.
Eviter les pièges à bière qui attirent les limaces de très loin... peut-être ne seraient-elle jamais venues sans la présence du piège !
D'autres bonnes idées sur cette page : http://www.nomadescence.fr/les-limaces-au-potager/#proteger