Le pH du sol
7977 vues

​​
Le pH du sol influe sur la croissance des plantes.
Certaines plantes préfèrent un sol acide (pH < 7), d'autres un sol neutre (pH = 7), d'autres encore un sol basique - ou alcalin (pH > 7). 

 

1) Seuil de tolérance de certaines plantes :

source : Manuel d'apprentissage pas à pas de la Permaculture (Rosemary Morrow)

Très Acide
4 < pH < 6
Acide à Neutre
6 < pH < 7
Neutre à Basique
7 < pH < 7,5
Cacahuète Abricotier Asperge
Café Aubergine Betterave
Châtaignier Céréales Blette
Chêne Cerisier Brocoli
Chicorée Citrouille Carotte
Conifère Courge Céleri
Echalote Fraise Chou
Endive Groseille Chou de Bruxelles
Fenouil Haricots Chou-fleur
Fougère Moutarde Concombre
Framboisier Navet Courgette
Lin Panais Epinard
Lupin Pêcher Laitue
Mousse Persil Luzerne
Mûre Poirier Oignon
Myrtille Pois Poireau
Œillet d'Inde Pommier Trèfle
Patate douce Raisin  
Pomme de terre Sarrasin  
Rhubarbe Soja  
  Tomate  


2) Comment connaître le pH de son sol ?

  1. creuser le sol avec un transplantoir (petite pelle à main) et prélever de la terre à 2-3 cm de profondeur environ, débarrassée des débris éventuels. 
  2. remplir un tube ou un petit bocal en verre à mi-hauteur.
  3. compléter avec de l'eau au pH neutre (l'eau de pluie est souvent légèrement acide). L'eau distillée (ou déminéralisée) ou une eau minérale dont le pH est de 7 (par exemple de la Volvic) convient bien.
  4. mélanger énergiquement après avoir bouché hermétiquement le tube ou le bocal.
  5. attendre que la terre redescende au fond du récipient, puis mesurer le pH en plongeant une languette de test dans l'eau (on trouve des languettes de test urinaire en pharmacie pour quelques euros)
  6. réitérer éventuellement l'opération dans différents endroits du jardin car le pH peut varier d'un endroit à l'autre.

    voir d'autres méthodes ici : http://fr.wikihow.com/tester-le-pH-de-votre-sol

 3) Comment corriger un sol trop acide ?

1) En apportant de la matière organique (paillis, compost). (source : Rosemary Morrow)

2) Avec des engrais verts : semer en association (en même temps) Lupin jaune (Lupinus luteus), Mélilot (Melilotus alba), Serradelle (Ornithopus sativus), Sarrasin ou Millet.
(source : Franck Nathié) 

3) Si on a besoin d'agir plus en profondeur, on peut amender le sol avec :

  • de la cendre de bois, qui contient de la chaux. Mettre entre 0,5 et 1 kg / 10 m2. Ne pas laisser la cendre à la surface du sol, surtout si celui-ci est argileux (effet négatif sur la structure qui devient compacte), mais l'incorporer immédiatement après application. La cendre de bois contient aussi du potassium, du phosphore et des oligo-éléments.
  • de la marne, de la craie, 1,5 kg / 10 m2 tous les 3 ans en terre légère ; 3 kg / 10 m2 tous les 5 ans en terre lourde. Epandre les morceaux à même le sol au début de l'hiver, la pluie et le gel provoquant l'effritement.
  • du calcaire broyé (0,3 à 2 kg / 10 m2)
  • de la dolomie dans un sol carencé en magnésium (0,3 à 2 kg / 10 m2)
  • du lithothamne (0,1 à 0,6 kg / 10 m2), à utiliser avec parcimonie car c'est une ressource non renouvelable et fragile.

source : le guide du jardin Bio (Jean-Paul Thorez)

4) Comment corriger un sol trop alcalin ?

Le sol alcalin le plus fréquent est le sol calcaire (la terre calcaire fait effervescence si l'on verse dessus un peu de vinaigre alors qu'une terre non calcaire ne réagit pas).

On corrige un sol trop alcalin :
1) En apportant de la matière organique (paillis, compost). (source : Rosemary Morrow)

2) Avec des engrais verts : semer en association moutarde, luzerne, phacélie, ray-grass, consoude, bardane, bouillon blanc.

3) Si on a besoin d'agir plus en profondeur, on peut :

  • amender le sol avec du soufre en fleur (le soufre a un effet acidifiant)
  • utiliser un paillage à base de copeaux de bois de résineux qui ont également un effet acidifiant