Réussir ses semis en pot
08 FéVRIER

Semis 20en 20pot 1

"Faire ses semis" cela veut dire mettre des graines en terre pour les faire germer.

En février, on peut commencer les semis (de laitue, de radis*...), à l'intérieur ou sous abri, pour que les graines germent et que les plants démarrent leur croissance avant d'être ensuite, pour certains, "repiqués" (mis en terre à leur emplacement définitif).

Deux techniques sont possibles :

  1. ​soit on prend un pot (percé au fond de préférence) qu'on arrose par le haut. 
  2. soit on prend un pot percé au fond et on le pose dans un récipient avec de l'eau, l'eau étant ensuite aspirée vers le haut par "capillarité".

Dans les deux cas, il faut toujours bien remplir de terreau jusqu'en haut du bac, pour éviter que les "plantules" (les très jeunes plants) ne "filent" : au lieu d'être court/trapus/costaud, ils deviennent longilignes/fragiles pour aller chercher la lumière dont ils ont besoin.

Egalement, pour éviter que les plantules ne filent, la lumière et la chaleur doivent être en correspondance : s'il fait chaud, il faut beaucoup de lumière, s'il y a beaucoup de lumière, il faut qu'il fasse chaud.

Pour que les graines germent, il n'y a pas besoin de lumière, au contraire, les graines germent mieux dans l'obscurité, mais sitôt germés, les jeunes plants ont besoin d'un maximum de lumière. Chaque légume a une température germinative minimale qui lui est propre : la germination des tomates nécessite une température de 16 à 20°C quand le navet se contente de 4 à 7°C.

Attention aux écarts de température pour les plantules, l'eau d'arrosage doit être sensiblement à la même température (+/- 1 °C) que les plantules. Garder une réserve d'eau à la même température que la pièce au cas où il est nécessaire d'arroser.

Source : Gilbert Cardon